Partager

Comment prolonger un congé maternité 

 
Par Marielle Monrolin. Actualisé: 16 janvier 2017
Comment prolonger un congé maternité 

Votre congé maternité touche à sa fin et vous n'avez pas trouvé d'assistante maternelle pour garder votre enfant ? Vous souhaitez rester à domicile et continuer de prendre soin de votre petit bout ? ToutComment.com vous propose de découvrir les différentes solutions à votre disposition pour prolonger un congé maternité.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment dénoncer un mariage blanc

Prendre quelques jours en plus

Si vous souhaitez prolonger votre congé maternité de quelques jours, rendez visite à votre médecin. Celui-ci peut vous proposer un congé pathologique (le congé pour allaitement n'existe plus). Certains médecins vous prescriront alors une « suite de couche pathologique » qui vous permettra de prendre quinze jours supplémentaires à la suite de votre congé maternité.

Vous pouvez également demander un arrêt de travail pour motif médical pour vous, ou votre bébé : épuisement, dépression post-partum, migraines,... Cet arrêt de travail sera rémunéré au tarif « arrêt de travail » et non « congé maternité ».

Prendre quelques mois de plus

Si vous choisissez de prendre quelques mois en plus suite à votre congé maternité, deux options s'offrent à vous. La première est de prendre des congés payés. Pendant votre congé maternité, vous continuez de cumuler deux jours et demi de congés payés par mois. Vous aurez ainsi une douzaine de jours de congés à prendre (si vous avez été arrêtée tôt durant la grossesse) que vous pourrez cumuler avec vos jours de congés obtenus avant votre arrêt.

Vous pouvez également décider de prendre un congé parental. Pour un premier enfant, vous avez la possibilité de disposer d'un congé de six mois maximum et de bénéficier d'une indemnisation de la CAF (avec le Complément Libre Choix d'Activité). Vous pourrez ensuite prolonger ce congé parental jusqu'au trois ans de l'enfant, mais vous ne percevrez alors pas de contrepartie financière.

Dans le cas d'un deuxième enfant (ou plus), vous pourrez prendre un congé parental et bénéficier du CLCA jusqu'aux 3 ans de l'enfant. La durée initiale de ce congé sera d'un an, renouvelable deux fois.

Choisir une solution plus « extrême »

Si vous avez déjà bénéficié des solutions précédentes (ou que vous ne pouvez pas en bénéficier), il vous reste alors des solutions plus « extrêmes ». Tout d'abord, vous pouvez démissionner de votre travail. Cette décision n'est pas à prendre à la légère car vous ne toucherez aucune indemnisation, et rien ne garanti que vous retrouverez un travail lorsque vous souhaiterez reprendre une activité.

Vous pouvez également choisir le licenciement, ou la rupture conventionnelle qui, comme dans le cas précédent, ne garanti pas un retour facile à la vie professionnelle. Mais, dans ce cas-ci, vous bénéficierez au moins d'indemnités.

Les autres solutions

Si vous souhaitez prolonger votre congé maternité car vous n'avez pas de garde pour votre enfant, rien ne vous empêche de choisir la solution du congé parental... pour votre conjoint. Il sera rémunéré aux mêmes conditions que le votre.

Vous pouvez également décider de travailler à temps partiel. C'est un bon compromis vous permettant de retourner au travail, tout en ayant du temps pour vous occuper de votre enfant. De plus, la CAF complète la perte de salaire à hauteur de 250€ environ pour un mi-temps, et 145€ environ si vous êtes entre un mi-temps et un 4/5.

La dernière solution est d'opter pour le télétravail, qui vous permettra d'être à la maison, tout en touchant un salaire.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment prolonger un congé maternité , nous vous recommandons de consulter la catégorie Droit.

Écrire un commentaire sur Comment prolonger un congé maternité 

Que vous a semblé cet article ?

Comment prolonger un congé maternité 
Comment prolonger un congé maternité 

Retour en haut